19 décembre 2017

3 astuces pour trouver votre équilibre entre vie professionnelle et personnelle

Avez-vous déjà eu l’impression de privilégier davantage votre vie professionnelle au détriment de votre vie personnelle ?

Trouver le juste équilibre est le sujet qui me passionne le plus et vers lequel j’ai orienté mes réflexions et mes coachings depuis 2004.

Pour faire une définition simple dans un monde idéal, une vie équilibrée, c’est partager son temps entre un job passionnant, bien rémunéré (voir article « Comment devenir riche »), contribuant à une répondre à une cause, vision qui vous importe. C’est aussi avoir une vie personnelle épanouissante, seul, en couple, avec des enfants ou pas ; c’est passer du temps à prendre du plaisir, à procurer un sentiment de joie.

Comment faire pour avoir ce type de vie que vous pensez probablement impossible ? Il suffit de la vouloir. Si vous continuez de gérer votre vie comme vous l’avez toujours fait, vous allez continuer d’obtenir les mêmes résultats. Êtes-vous vraiment heureux dans votre vie professionnelle ? Vie personnelle ?

1re étape sur la route de l’équilibre : identifier vos objectifs de vie

Toutes les personnes qui sont heureuses et réussissent leur vie ont des rêves et des objectifs précis (article: être engagé à réussir). Je vous invite donc à écrire avec précision tout ce que voulez dans votre vie d’un point de vue matériel, immatériel, quels seraient vos rêves d’enfant que vous avez occultés. Cela peut prendre du temps de réfléchir à cela, soyez donc patient, branchez juste votre esprit sur le mode « qu’est-ce que je veux dans la vie ? » et les idées viendront par elles-mêmes.

Vous êtes en train de faire ce que j’appelle couramment un tableau de visualisation. Si votre objectif est d’avoir une maison, découpez dans un magazine votre maison idéale, s’il s’agit d’être vendeur de fusées, comme c’est le cas d’une de mes clientes, écrivez-le.

Nous sommes faits pour prendre du plaisir dans la vie et être heureux. Sinon, à quoi d’autre ? (article :comment être heureux)

Warren Buffet a dit au moins une chose que je partage avec lui. Attendre avant de faire ce qui nous plaît, ce qui nous passionne, c’est comme attendre d’être vieux pour avoir des relations sexuelles.

2e étape : savoir prioriser

80 % de ce que vous faites dans votre vie au travail et vie personnelle n’est sans doute pas utile pour atteindre vos rêves et objectifs, bien que pourtant vous les croyiez utiles.

Lorsque vous aurez défini vos objectifs de vie, ceux qui vous rendront heureux, vous verrez donc le bout du chemin. Il faut ensuite trouver le bon chemin pour y aller. C’est-à-dire se mettre en mouvement, en action.

Tout ce que vous devrez faire doit servir vos objectifs. Chaque jour, vous devrez vous poser la question : cette tâche va-t-elle me permettre d’atteindre mes objectifs ? Oui, dans ce cas, faites-la. Non ? Dans ce cas, elle n’est pas prioritaire, voire annulable.

Savoir prioriser est la clé des entrepreneurs visionnaires, des managers leaders.

Si votre objectif est d’avoir de nouveaux clients. Cette tâche va-t-elle me permettre d’avoir de nouveaux clients, oui ou non ? Si votre objectif est de voir vos enfants grandir ou jouer au tennis, posez-vous cette même question.

Et si la tâche n’est pas effectuée, que se passera-t-il ?

J’entends régulièrement cette contestation puis, après avoir expérimenté cette recommandation, mes clients me confirment qu’il ne se passe rien, ou rien de grave. Car finalement, les seules conséquences graves seraient que vous ne puissiez plus atteindre vos objectifs ou que votre santé en pâtisse.

Testez notre rendez-vous préparatoire gratuitement pendant 30 mn à distance avec François THIBAULT pour définir vos 3 objectifs à court terme, vous débarrasser de vos habitudes et croyances toxiques ? Il suffit de nous envoyer un email.