18 décembre 2017

La quête du bonheur

Avez-vous parfois ce sentiment de foncer droit dans le mur, que les choix que vous avez effectués toute votre vie vous amènent aux mêmes résultats non satisfaisants ?

La recherche du bonheur est un sujet sur lequel j’ai passé 14 ans de travail et de recherche pour en découvrir les ressorts et les dénominateurs communs.

Définition

Le bonheur est un état de satisfaction complète caractérisé par sa stabilité et sa durabilité. Il est différent du plaisir qui est un état passager. Nous pouvons avoir du plaisir à faire un bon repas, sans pour autant connaître le bonheur.

Le bonheur dépend de nos désirs, c’est pourquoi le contenu d’une vie pleine de bonheur est indéterminé et variable selon les individus.

Pourquoi peu de personnes connaissent-elles le bonheur ?

La plupart d’entre nous ne connaissent pas le bonheur car ils ne sont pas maîtres de leurs choix de vie (influence familiale à choisir une voie professionnelle, par exemple) ou ils ne le cherchent pas, ou ont abandonné l’idée de le connaître, ce qui se manifeste par de l’inaction, elle-même liée à un manque de connaissance de ce qui peut les rendre heureux.

La seconde raison est que trop de personnes attendent que le bonheur vienne de facteurs exogènes (une autre personne, l’État…).

De quoi dépend le bonheur ?

De facteurs non maîtrisables.

– Dernièrement, des études ont démontré qu’un gène favoriserait davantage le bonheur, qu’il y a donc un facteur génétique.

– Notre environnement. Peut-on être heureux si notre entourage ne l’est pas, a des problèmes de santé, un accident ?

Des facteurs que l’on peut influencer.

– Le bonheur dépend de votre façon de penser, elle-même liée à votre expérience, votre éducation. Aujourd’hui, face à une situation, vous avez plusieurs modes de réponses possibles. S’ils ne vous rapprochent pas du bonheur, il faut développer un nouveau mode de pensée, un nouvel état d’esprit. C’est ce que nous proposons lors de nos coachings.

– Le bonheur dépend de la connaissance de vous-même. Il faut connaître ce qui vous rend vraiment heureux.

Prenez un peu de recul maintenant. Si vous regardez votre vie actuelle du haut de l’âge avancé de 80 ans. De 0 à 10 (= bonheur durable), quelle note vous donneriez-vous ?

Pourquoi sommes-nous sur terre si ce n’est pour avoir une vie pleine de bonheur ?

Il existe un débat sur la question de savoir qui est la personne la plus heureuse entre le vieux sage et l’enfant. Je pencherais vers l’enfant car il est libre dans sa tête, fait les choses selon ses envies, sans penser aux conséquences, aux regards extérieurs, et surtout sans peur. Il faut donc essayer de retrouver cet état d’esprit que nous perdons en grandissant.

Je suis persuadé que c’est en se changeant soi-même que l’on trouve le bonheur, pas en changeant ce qui nous entoure. Si vous continuez de chercher le bonheur et d’avancer dans votre vie an adoptant votre mode d’action ou de pensée actuel, vous continuerez d’obtenir le même résultat.

D’après vous, pourquoi tombons-nous souvent sur les mêmes profils de partenaire ? Pourquoi, même en changeant d’entreprise, on continue d’être surchargé de travail par nos supérieurs ?

La première étape vers le bonheur est de mieux se connaître. De découvrir vos objectifs et votre vision de la vie, de réfléchir à ce qui vous passionne (article trouver ses passions) et donne vraiment du plaisir. Que feriez-vous si vous aviez l’obligation de remplir vos journées uniquement avec des actions qui vous intéressent ou utiles ? Il est primordial de clarifier ce que vous voulez dans la vie. Sinon, vous naviguez à vue, subissez le choix des autres.

 

La seconde étape :

Je disais précédemment dans cet article que la manière dont nous réagissons face à ce qui nous arrive est déterminante. Tout part de vous, de vos réactions. Et vous avez le choix de réagir en voyant ce qui arrive avec optimiste, une occasion d’apprendre. Si les résultats dans votre vie ne sont pas satisfaisants, vous devez changer votre mode de réaction, votre mode de pensée. Il faut adopter de nouvelles habitudes, un nouvel état d’esprit car l’on n’efface pas des habitudes, on en crée de nouvelles. J’ai identifié les dénominateurs communs de la réussite, du bonheur que j’aborde lors de mes coachings individuels, Les recettes sont connues depuis des lustres, 80% de mental, 20% de stratégie. Ces nouvelles habitudes doivent être mises en pratique dans votre vie amoureuse, amicale, au travail, dans votre gestion du temps, de vos finances, des priorités.

La troisième étape est de vous mettre en action en étant focalisé sur vos objectifs. Tout est dit dans le titre du livre Tremblez mais osez !, de Susan Jeffers : « Le bonheur ne se trouve pas au sommet de la montagne, mais dans la façon de la gravir. »

Confucius a dit que nous avions deux vies, et que la deuxième commence lorsqu’on se rend compte qu’on n’en a qu’une.

Le bonheur est en dehors de votre zone de confort. Pour l’atteindre vous devez faire ce que vous n’avez peut-être jamais fait. Vous y arriverez quand vous aurez atteint un point de rupture, celui où vous en aurez vraiment marre d’en avoir marre.

Et si vous décidiez MAINTENANT d’en avoir marre, et d’investir sur vous même ?

Nous vous proposons 3 choix :

  • Un speed coaching gratuit de 15mn pour identifier vos priorités.
  • Un coaching où nous clarifierons vos objectifs puis co créons la meilleure proposition d’accompagnement. De 2h à 20 heures.
  • Découvrez aussi nos programmes audio et vidéo satisfaits ou remboursés : 7 étapes pour booster sa vie et ses relations personnelles et professionnelles.

 


Un cadeau gratuit pour vous

Mes conseils font sens pour vous ! Alors téléchargez gratuitement un de mes livres qui va améliorer votre vie, vos relations et votre carrière.

Choisissez votre livre gratuit

Articles associés