24 septembre 2019

Un jour sans fin (extrait du livre La recette du bonheur selon Picasso)

C’est l’histoire de Phil Connors, alias Bill Murray qui, dans le film Un jour sans fin, se rend le 2 février à un événement appelé « Le jour de la Marmotte » en tant que journaliste pour couvrir un événement avec sa productrice Rita Hanson.

Debout dès 6 heures du matin, il accomplit son travail avec son cynisme habituel, pressé de regagner Pittsburgh avec Rita. Pourtant, la route est coupée par le blizzard et ils se voient obligés de passer une seconde nuit dans la bourgade. Réveillé à 6 heures du matin le lendemain, Phil constate avec perplexité que tout se passe exactement comme le jour précédent : mêmes émissions à la radio, mêmes festivités, mêmes personnes rencontrées au même moment dans la rue. Plus inquiétant encore : personne, mis à part lui, ne semble s’apercevoir de cette étrangeté.

La journée du 2 février se répète encore et encore. Àla seconde répétition, il se retrouve en prison après une course poursuite avec les flics. À la troisième, il se consacre à de vaines et fausses jouissances : il embrasse son hôtesse, se bagarre, braque une banque…

Puis, Phil entreprend alors de séduire Rita. Il lui fait d’abord décrire l’homme idéal puis, au fil des échecs successifs rencontrés chaque jour inlassablement répété, en apprend toujours plus sur ses goûts. En la draguant le soir au bar, il découvre son apéritif préféré, puis son toast favori et enfin, au dîner, réussit à exposer ses souvenirs de Rome avant qu’elle ne les ait exprimés.

Àl’issue de cette journée « parfaite » où il « jouait » à être l’homme idéal, ils s’embrassent mais Rita refuse pourtant d’aller plus loin, ne croyant pas à ses mots d’amour. Devant ce dernier échec, Phil essaie de recommencer le jour suivant et reçoit une succession de claques de plus en plus tôt. Après cet épisode, il multiplie les tentatives de suicide, sans succès, et finit par en conclure qu’il est un dieu.

Revenu de tout, il prend des leçons de piano, se cultive, s’adonne à la sculpture sur glace. Petit à petit, il lâche prise en cessant de vouloir tout contrôler. Il prend un réel plaisir à faire le bien, dépannant les uns ou les autres et réconciliant les couples brouillés.

Il entame une nouvelle journée avec Rita en lui parlant de son enfance, avec sincérité, ce qui la touche. C’est à ce moment que Phil, adoré par la communauté, conquiert l’amour de Rita qui accepte de passer la nuit avec lui. Et le miracle se produit, le cercle vicieux temporel est enfin brisé et tous deux se réveillent le 3 février.

Cela vous est-il déjà arrivé, vous aussi, de répéter inlassablement les mêmes efforts, jour après jour, pour des résultats se révélant non-satisfaisants ?

Il y a plusieurs leçons de vie à retenir de ce film et la plus importante est que l’on doit changer si on veut atteindre ses objectifs.Pendant la première partie du film, Phil utilise toujours la même recette et il fonce dans le mur. À chaque fois.

« La folie c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. »Albert Einstein

Quand on s’entête à faire la même chose, on continue d’obtenir le même résultat. Dans le film, Phil veut à tout prix plaire, qu’on l’aime, qu’on l’estime et pour cela, il se change et propose continuellement la moins bonne version de lui-même. Il cherche à devenir la personne qu’il faut être pour exister aux yeux des autres au lieu de chercher à devenir lui-même.

Mais quand sommes-nous au top de notre performance ? Lorsque votre potentiel est révélé, le vrai « nous », pas le faux ! Votre véritable « vous » se révèle quand vous poursuivez un objectif auquel vous croyez. Vous mettez alors tout votre cœur, votre corps, votre attention et votre énergie pour l’atteindre. Ceci est pour moi la principale leçon : il faut être soi-même, le rester si vous vous êtes déjà trouvé, ou le devenir.

Pour obtenir de meilleurs résultats dans votre vie, avoir un sentiment de bonheur durable, obtenir le métier de vos rêves, avoir une vie sentimentale épanouissante, développer les performances de votre entreprise, il vous faut changer ce qui ne génère pas de résultats satisfaisants. Il faut vous remettre en question.

La remise en question de Phil se fait quand il se retrouve au fond du gouffre, qu’il n’en peut plus, qu’il en a assez d’échouer, assez de cette vie. C’est la troisième leçon que je tire de ce film : pourquoi attendre d’expérimenter les échecs et les douleurs avant de se remettre en question ?C’est souvent dans ces moments-là qu’on décide de changer, de prendre des décisions. On y est forcés, alors obligés d’accepter l’idée du changement.

Prenez-vous de bonnes décisions sous le coup de l’urgence ou d’une émotion négative ? Prendre sa vie en main est un changement nécessaire. C’est devenir un leader. Avez-vous actuellement du leadership dans votre vie ou la subissez-vous ? C’est l’un des objets de ce livre : designerla personne que vous voulez être et la vie que vous voulez avoir.Mais que vous faut-il changer ? Il ne suffit pas d’être passionné, d’avoir de l’enthousiasme ou d’y croire pour réduire l’écart entre ce que l’on veut et ce que l’on obtient. Je suis trop pragmatique pour imaginer cela. Il faut activer les bons leviers pour réussir sa vie. Phil s’obstine une bonne partie du film avec son ancienne recette, celle qu’il croit finalement être la meilleure pour s’accomplir. C’est un peu comme lorsqu’on vous dit « tu as du potentiel, mais tu ne l’exploites pas » alors que vous avez l’impression de vous être donné à votre maximum, d’avoir fait de votre mieux.

Il faut activer les bons leviers pour réussir sa vie.

Se donner au maximum sur ce qui ne fonctionne pas, c’est se fatiguer inutilement. C’est comme faire des heures supplémentaires au travail pour obtenir une promotion en misant tout sur ses compétences, sans avoir conscience qu’une communication et une image qui séduisent les décisionnaires seront décisives. C’est comme faire le mauvais exercice de sport pour prendre du muscle ou perdre du poids. Les efforts sur les mauvais leviers ne sont pas récompensés.Vous permettre de travailler mieux et plus intelligemment pour enfin obtenir ce que vous voulez est un autre objectif de ce livre grâce aux bonnes pratiques d’actions, d’efficacité et de temps que je vais vous proposer.

La réussite, peu importe ce que vous mettez derrière car il y a 7 milliards d’êtres humains donc 7 milliards de définitions, relève non pas d’un levier mais d’une alchimie. Elle résulte de la combinaison de plusieurs facteurs. Les « 5 C » de ma formule fondamentale pour donner vie plus vite à vos projets. Ce livre a pour but de vous donner les moyens d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés.

Pablo Picasso, dans sa recette du bonheur, donne les ingrédients. Pour réussir sa vie, il faut savoir où on va, avoir une CIBLE qui puisse vous guider comme une boussole. C’est probablement le but de cette recette qui agit comme une source d’inspiration, un but à atteindre, mais aussi un moyen d’y parvenir.

Ce livre est une recette, une boîte à outils, non pas pour vous transformer en la meilleure version de vous-même, mais pour la révéler, à vous-même et aux autres. Vous allez révéler votre potentiel et en prendre le contrôle (dans un sens bienveillant). Imaginez que vous souhaitiez apprendre la politique et percer dans ce milieu. Vous avez le choix entre un an d’études sur le sujet ou 10 jours en coaching individuel avec Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron. Je crois que vous gagnerez du temps et de l’efficacité à choisir l’expérience plutôt que les études !

Ce livre est un compte rendu de mon expérience, de mes pratiques de conseils et coaching. Il ne s’agit pas de théorie. L’approche est pluridisciplinaire, ce qui en fait un ouvrage différent. Il s’agit d’une synthèse de toutes les pratiques et disciplines basées sur mes 14 ans d’accompagnement de clients.

Le propos est construit en cinq grandes parties, elles-mêmes sous-divisées en « fiches pratiques » correspondant à une habitude à intégrer, une pratique à adopter, un conseil à mettre en place ou un problème à surmonter.

Chaque fiche répond à la question « comment faire » pour vivre selon la recette de Picasso, ou comment faire pour atteindre vos objectifs ? Je crois à la politique des petits gestes faciles à effectuer au quotidien. C’est pourquoi vous retrouverez un conseil ou une nouvelle habitude avec le challenge qui se trouve à la fin de chaque fiche.

Ce livre a été conçu comme un parcours avec des étapes à franchir pour donner vie plus vite à vos rêves. Je vous conseille donc de le lire dans l’ordre, même si cela n’a rien d’une obligation. Toutefois, comme la partie « cible », le premier « C », va vous permettre de clarifier vos objectifs, elle me paraît donc à ce titre être le point de départ. Rien ne vous empêche, par la suite, de prendre ce livre comme un guide, et de vous y replonger quand vous percevez une habitude non-satisfaisante revenir. Le format « fiches » donne des réponses concrètes et courtes. Vous l’aurez compris, il ne s’agit pas d’un roman. Vous allez mener une réflexion et devoir répondre à des questions, alors munissez-vous d’un cahier où vous pourrez prendre des notes.

Les objectifs de ce livre sont clairement définis.

  • Vous faire percevoir que le bonheur est un moteur de la réussite, pas sa conséquence. Mieux vous connaître pour mieux révéler votre potentiel est essentiel.
  • Vous démontrer qu’agir est un détonateur pour prendre davantage le leadership sur votre vie.
  • Vous proposer un guide du « comment faire » pour réaliser tous vos projets, personnels comme professionnels, en activant les bons leviers.

Vous encourager à ne plus rêver, à réaliser vos rêves en passant à l’action et en développant une culture du du résultat.

 

Ceci est l’introduction du livre La recette du bonheur selon Picasso disponible dans toutes les bonnes librairies ou sur Amazon ici

Un cadeau gratuit pour vous

Mes conseils font sens pour vous ! Alors téléchargez gratuitement un de mes livres qui va améliorer votre vie, vos relations et votre carrière.

Choisissez votre livre gratuit

Articles associés