28 septembre 2020

Suis-je seul à vouloir moins d’infantilisation et d’assistanat et plus de responsabilités face au Covid ?

J’imagine un monde où chacun serait responsable de ses actes, un monde où on arrêterait d’attendre que l’État le protège du COVID en offrant un énième confinement payé. Un monde où on cesserait d’accuser son entreprise de le rendre malheureux quand on a la possibilité de changer de job. Un monde où devant la répétition d’échecs on cesserait de trouver des excuses en s’en prenant à - son manager, l’environnement, le gouvernement, la malchance, son ex, les bouchons. Enfin, un monde où chacun serait conscient et responsable de soi, prêt à assumer, enfin, que les problèmes de notre société (mon préféré étant la crise de la confiance...en tout le monde) ne pourront être résolus par une autre personne que soi. Par un investissement personnel de chacun. 

Suis-je le seul à penser que le COVID (et je l’ai eu) est un virus dangereux mais que ce n’est pas à l’État de responsabiliser les Français, mais à eux-mêmes ??? Je crois que l’on a eu suffisamment d’avertissements.

Je me le demande, et c’est la raison de ce post. Je veux savoir si je suis seul ? Et je vais exprimer ici mon regard et un certain ras le bol.

Et si on arrêtait de demander à l’État, son ex, son manager de nous infantiliser ou de nous rendre heureux ? Visiblement, cela fonctionne… mal ! Il est temps que chacun assume sa responsabilité dans ses choix et les conséquences de ses choix sur sa vie et sa santé.

Je crois que vivre est difficile si l’on subit la vie et les choix des autres, et magnifique quand on décide d’assumer ses propres choix de vie.

CE QUI ME REND HEUREUX, c’est de vivre des moments de qualité. Ces moments sont des souvenirs, ancrés dans ma mémoire et rien que d’y penser cela me réjoui. Ces moments heureux, ce sont des moments où je ne suis jamais seul (n’est-ce pas votre cas aussi ?).

Et maintenant, je me sens SEUL, en prison, avec toutes ces mesures que je subis professionnellement et personnellement à cause d’une minorité d’irresponsables, en raison d’un pays mal habitué où l’assistanat permanent fait des ravages économiques. Et, malheureusement, divise plutôt que ne rapproche (les aides, c’est bien si elles aident à ne plus toucher d’aides, à sortir de la précarité, ou d’une passe difficile, mais une aide doit être provisoire, et son efficacité se mesurer au nombre de personnes qui arrête de la toucher, comme Reagan l’a dit il y a 40 ans déjà).

Suis-je le seul à penser cela ?

J’aimerais entendre de l’État ceci :

« Votre santé est notre priorité. C’est pourquoi nous avons augmenté notre capacité de lit de réanimation de 5000 lits en mars à 14000 lits en mai (Ministère de la santé). Nous avons augmenté la dette de 200 milliards d’Euros au deuxième trimestre pour vous, Français (INSEE septembre 2020). C’est comme si vous deviez 2857€ (2 SMICS) à un tiers à cause d’un élément dont vous n’êtes pas à l’origine. Vous n’aimeriez pas ! L’État non plus. Mais l’État vous doit la vérité. L’État ne pourra faire plus si la croissance du virus devient exponentielle.

Alors, voici ce qui va se passer : le virus croît = réanimation en hausse = manque de lits.

Cela signifie que chacun peut se retrouver sans espoir, ou perdre un proche, comme en temps de guerre. Ni l’État, ni vous ne souhaitez cela.

L’État fait ce qu’il peut, creuse la dette, confine, restreint les libertés ce qui a des conséquences économiques et donc sociales dont vous ne mesurez pas encore l’impact. L’État aussi est en souffrance.

Et si maintenant chacun devenait encore (enfin?) plus responsable ! L’État ne peut pas vous changer. La seule personne qui le peut, c’est vous. Alors prenez conscience que le pays est en guerre contre un virus et contre une crise sans précédent »

J’adorerais un discours courageux suivi d’actes dans cette veine car il y coule selon moi des valeurs -solidaires mais responsables- qui font sens et sans hypocrisie.

Quand on annonce les règles d’un jeu, on lève l’incertitude, ce poison qui gangrène les prises d’initiatives, tue la confiance et déresponsabilise.

Suis-je le seul à penser cela ?

Cela fait 60 ans qu’on attend de sortir de la crise ! J’en suis à ma 3e crise économique depuis mes débuts professionnels. Malgré les gouvernements, la crise perdure. Cela fait combien de temps que vous attendez (espérez?) que votre entreprise vous rende heureux ? Combien de temps que vous attendez que ce soit votre partenaire qui fasse le premier pas pour que ça aille mieux entre vous ?

Mes boussoles comportementales sont la liberté, l’autonomie et la responsabilité. Ces valeurs sont mis à mal à cause d’un petit % de la population qui prend mais ne donne rien. Qui attend toujours plus des autres, sans jamais se remettre en question. Et je trouve cela irrespectueux, irresponsable et inconscient.

Suis-je seul à voir le mur qui se rapproche ?

Je crois que notre vie est le résultat de nos choix et actions. Que chacun est responsable, in fine, de sa réaction face aux difficultés. Le problème n’est jamais le problème. Le problème est toujours la réaction face au problème. Et si on changeait, rien qu’un peu ?

Je rêve d’un pays solidaire où chacun assume ses responsabilités.

Et pour tout vous dire. Rien de tout cela n’est abstrait. C’est inscrit dans la biologie et validé par la science !

Les dernières études menées sur le bien-être,  démontrent que 40% de son bien-être est lié à ses choix, ses décisions, ses actions. En d’autres termes, chacun peut augmenter son bien-être de 40% en changeant ses choix et ses habitudes.

Alors, je vous le demande : suis-je seul ? Suis-je seul à penser et dire que « chacun est responsable et doit s’assumer davantage».

N’est-ce pas là un monde dans lequel nous aimerions tous vivre ?

Instagram #jesuisresponsable

#francoisthibaultofficiel

François THIBAULT

« je crois qu’une vie réussie se mesure au nombre de personnes qu’on a influencé positivement »

Auteur de La recette du bonheur selon Picasso (disponible dans toutes les bonnes librairies)

www.ftconseil.com

Un cadeau gratuit pour vous

Mes conseils font sens pour vous ! Alors téléchargez gratuitement un de mes livres qui va améliorer votre vie, vos relations et votre carrière.

Choisissez votre livre gratuit

Articles associés