10 octobre 2016

Un relooking à chaque âge

On me demande souvent quel est l’âge des mes clients et s’il y a un âge idéal pour se faire relooker.
Je pense que travailler son look est utile à chaque âge, à 30 ans, 40 ans, 50 ans, 60 ans et même à 70 ans. Ma cliente la plus âgée avait 78 ans, une ancienne professeure qui portait encore des tailleurs sombres et voulait « décontracter » son look.

 

  • Le relooking avant 20 ans

Je pense qu’il n’est pas très utile car on n’a pas encore totalement défini et trouvé les traits marquants de sa personnalité. Et à cet âge, on est avant tout influencé par ses amis, on s’habille comme eux et on n’a pas de réelle contrainte vestimentaire. Donc, pas de raison d’investir dans un coaching relooking.

La seule raison pour laquelle je conseillerais de venir nous voir est si vous avez des difficultés à vous habiller en fonction de votre morphologie. Cela peut être un déclic important pour ne pas perdre définitivement confiance en soi. Voir témoignage Amandine.

  • Le relooking entre 20 et 25 ans est très utile

Il répond souvent à une problématique professionnelle. Il faut s’adapter à son premier emploi, être crédible, inspirer confiance, parfois faire plus adulte sans faire trop « vieille/vieux » avec un budget qui est encore limité. C’est à ce moment-là qu’il faut acquérir les bases de la construction d’une garde-robe pour optimiser et cibler ses achats, et éviter de se retrouver avec cinq jeans identiques.

  • Le relooking à 30 ans 

C’est l’âge des changements morphologiques que l’on n’accepte pas encore, l’âge des premières remises en question professionnelle et personnelle. L’utilité d’un relooking à 30 ans ou durant la trentaine est de mieux acheter, mieux cibler ses achats, d’avoir un look moderne, de garder sa féminité pour les femmes, d’avoir plus de masculinité pour les hommes.

Les hommes viennent beaucoup nous consulter à cet âge, notamment les trentenaires célibataires (voir article).

  • Le relooking à 40-45 ans 

Il y a beaucoup de cadeau relooking à 40 ans. On est parfois usé dans son couple, on s’est rendu compte qu’au travail les compétences ne suffisaient pas et l’on a envie de se remettre en question de façon globale car l’on entame la seconde partie de sa vie. C’est la période où l’on me demande comment « rester jeune ». Les femmes désirent davantage de féminité confortable (voir l’article : qu’est ce que le féminité) et les hommes veulent séduire à nouveau.

  • Le relooking après 50 ans est extrêmement revigorant

On me demande souvent si l’on n’est pas trop vieux pour se relooker. Je réponds souvent que vouloir améliorer son look n’a rien à voir avec l’âge.

Notre morphologie évolue (pas toujours en bien), et on a besoin de nouveaux repères pour garder un look moderne, sans tomber dans le « jeunisme ». C’est un âge où, curieusement, on peut manquer de confiance en son look, ce qui altère la confiance en soi. Un relooking à 50 ans, 55 ans ou 60 ans peut aider à booster sa confiance en soi et à accepter son corps tout en reprenant du plaisir à s’habiller.

Ma conclusion est que travailler son apparence est possible et nécessaire à tout âge à partir du moment où le but est de se sentir mieux dans sa peau et de favoriser sa réussite personnelle et professionnelle.

 


Un cadeau gratuit pour vous

Mes conseils font sens pour vous ! Alors téléchargez gratuitement un de mes livres qui va améliorer votre vie, vos relations et votre carrière.

Choisissez votre livre gratuit

Articles associés